400dpiLogoCropped

FOTO0272

LA RANDONNEE NOCTURNE DU 27/11/2021 EST ANNULEE.

LE SOL DETREMPE NE PERMET PAS DE SE DEPLACER 

EN TOUTE SECURITE ET LES CONDITIONS METEO SONT

DEFAVORABLES. 

NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE COMPREHENSION

STScI-01FFNDFPJXDJW4JRH9C3C165X9

Les galaxies du Papillon

NGC 4567 est une galaxie spirale située dans la constellation de la Vierge à environ 102 millions d'années-lumière de la Voie lactée. Avec NGC 4568, elle forme une paire de galaxies en interaction gravitationnelle que certains ont surnommé les galaxies du Papillon ou encore les Jumelles siamoises. Cette paire de galaxies a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1784.

L'image du relevé SDSS ainsi que celle du télescope spatial Hubble montrent clairement que ces deux galaxies se superposent, mais puisque NGC 4568 est à une distance de 31,5 ± 2,2 Mpc (∼103 millions d'a.l.) comparé à 31,4 ± 2,2 Mpc (∼102 millions d'a.l.) pour NGC 4567 avec une incertitude de 7 millions d'années-lumière sur ces valeurs, la distance entre elles pourrait être de quelques millions d’années-lumière et donc il se pourrait que ce soit un alignement purement optique.

NGC 4567 et NGC 4568 par le télescope spatial Hubble.

Les preuves d'une réelle collision entre ces deux galaxies ont commencé à s'accumuler au début des années 2010 grâce à des études réalisées dans le domaine des ondes radio. En 2010, une étude de contenu en gaz des deux galaxies réalisée avec le radiotélescope de l'observatoire radio de Nobeyama au Japon a révélé que la distribution du monoxyde de carbone (CO) et de l'hydrogène neutre était plus grande dans la région de superposition des deux galaxies, suggérant ainsi une réelle collision. Une autre étude publiée en 2013 réalisée avec le même radiotélescope et portant sur la distribution des gaz moléculaires a confirmé ces résultats.

Finalement, on a découvert en étudiant la paire de galaxies avec le réseau de radiotélescopes ALMA le front de collision moléculaire du CO des deux galaxies. La longue structure filamentaire du front de collision s'étend sur une distance d’environ 1 800 pc (∼5 870 a.l.) et sa largeur est d'environ environ 350 pc (∼1 140 a.l.). Les deux galaxies sont donc en collision et au début d'un processus de fusion et elles formeront une seule galaxie dans un avenir lointain.

Groupe de M88, de M60 et l'amas de la Vierge

Selon A.M. Garcia, NGC 4567 et NGC 4568 font partie du groupe de M88 (NGC 4501). Ce groupe de galaxies comprend au moins 44 membres, dont 17 apparaissent au New General Catalogue et 18 à l'Index Catalogue.

D'autre part, la plupart des galaxies du New General Catalogue, dont NGC 4567 et NGC 4568, et seulement trois de l'Index Catalogue du groupe de M88 apparaissent dans une liste de 227 galaxies d'un article publié par Abraham Mahtessian en 1998. Cette liste comporte plus de 200 galaxies du New General Catalogue et une quinzaine de galaxies de l'Index Catalogue. On retrouve dans cette liste 11 galaxies du Catalogue de Messier, soit M49, M58, M60, M61, M84, M85, M87, M88, M91, M99 et M100.

Toutes les galaxies de la liste de Mahtessian ne constituent pas réellement un groupe de galaxies. Ce sont plutôt plusieurs groupes de galaxies qui font tous partie d'un amas galactique, l'amas de la Vierge. Pour éviter la confusion avec l'amas de la Vierge, on peut donner le nom de groupe de M60 à cet ensemble de galaxies, car c'est l'une des plus brillantes de la liste. L'amas de la Vierge est en effet beaucoup plus vaste et compterait environ 1300 galaxies, et possiblement plus de 200020, situées au coeur du superamas de la Vierge, dont fait partie le Groupe local.

De nombreuses galaxies de la liste de Mahtessian se retrouvent dans onze groupes décrits dans l'article d'A.M. Garcia 15, soit le groupe de NGC 4123 (7 galaxies), le groupe de NGC 4261 (13 galaxies), le groupe de NGC 4235 (29 galaxies), le groupe de M88 (13 galaxies, M88 = NGC 4501), le groupe de NGC 4461 (9 galaxies), le groupe de M61 (32 galaxies, M61 = NGC 4303), le groupe de NGC 4442 (13 galaxies), le groupe de M87 (96 galaxies, M87 = NGC 4486), le groupe de M49 (127 galaxies, M49 = NGC 4472), le groupe de NGC 4535 (14 galaxies) et le groupe de NGC 4753 (15 galaxies). Ces onze groupes font partie de l'amas de la Vierge et ils renferment 396 galaxies. Certaines galaxies de la liste de Mahtessian ne figurent cependant dans aucun des groupes de Garcia et vice versa.

Source : Hubble Heritage

********************

********************

Venez nous rejoindre dans une ambiance conviviale et sympathique.

Vous souhaitez aborder ce loisir sans connaissance, c'est possible.

Nous sommes des passionnés d'astronomie, d'amitié, de découverte et d'aventure scientifique et de vulgarisation des sciences.

L'Astroclub Vayrois est ouvert à toutes et à tous.


Situation géographique de notre lieu d'observation sur Terre :

LONGITUDE : 2°20'50.08" EST - LATITUDE : 48°26'09.16" NORD

ALTITUDE : 69 m

Prendre le chemin de terre après le lotissement du Clos des Ormes à Vayres sur Essonne


Date de mise à jour du site : dimanche 21 novembre 2021