Lune_janvier_2019_visu

Lune_eclipse_janvier_2019

L’éclipse totale de Lune du 21 janvier 2019

*

Cette éclipse totale de Lune est la première éclipse de Lune de l’année 2019. C’est une éclipse totale de Lune. Pour voir les différentes phases d’une éclipse de Lune en un lieu donné, il suffit qu’il fasse nuit durant ces phases. En effet, les éclipses de Lune se produisent toujours à la pleine Lune. Or à la pleine Lune, la Lune se lève lorsque le Soleil se couche et elle se couche lorsque le Soleil se lève, la Lune est donc visible toute la nuit.

En France, on pourra observer la quasi-totalité de l’éclipse. Seule la sortie par la pénombre ne sera pas visible, car la Lune sera couchée, sauf pour la partie nord-ouest de l’hexagone où la totalité de l’éclipse sera observable. La phase de totalité durera 1h 2m 2,5s.

Circonstances de l’éclipse Magnitude : 1,1956097 Phases Instant en UTC Entrée dans la pénombre 2h 36,4m Entrée dans l'ombre 3h 33,9m Commencement de la totalité 4h 41,2m Maximum de l'éclipse 5h 12,3m Fin de la totalité 5h 43,3m Sortie de l'ombre 6h 50,7m Sortie de la pénombre 7h 48,1m

Carte de visibilité de l'éclipse


L’éclipse totale de Lune du 21 janvier 2019

La carte (ci-contre) est centrée sur la zone de visibilité (V) et de chaque côté on trouve deux zones d'invisibilités (I), en fonction du type d'éclipse on a tracé plusieurs courbes :

  • P1 : la limite de la région où l'on observe l'entrée dans la pénombre (petits pointillés)
  • O1 : la limite de la région où l'on observe l'entrée dans l'ombre (grands pointillés)
  • T1 : la limite de la région où l'on observe l'entrée dans la totalité (trait plein)
  • T2 : la limite de la région où l'on observe la fin de la totalité (trait plein)
  • O2 : la limite de la région où l'on observe la sortie de l'ombre (grands pointillés)
  • P2 : la limite de la région où l'on observe la sortie de la pénombre (petits pointillés)

Chacune de ces courbes correspond aux lieux où la Lune de trouve à l'horizon à l'instant de la phase correspondante, les courbes en rouge correspondent aux lieux où la Lune se lève et les courbes en bleu les lieux où la Lune se couche. Pour chaque phase, les lieux situés à l'ouest d'une courbe rouge ne voient pas le début de la phase car la Lune n'est pas encore levée et les lieux situés à l'est voient la phase correspondant à la courbe car la Lune est déjà levée. De même, les lieux situés à l'est d'une courbe bleue ne voient pas la phase car la Lune est déjà couchée et les lieux situés à l'ouest voient la phase correspondant à la courbe car la Lune n'est pas encore couchée.

Aspect des différentes phases de l’éclipse

La figure représente les différentes phases de l’éclipse, les instants sont donnés en Temps universel coordonné, il faut ajouter une heure pour avoir l’heure légale en France métropolitaine.


Déplacement de la Lune durant l'éclipse, la figure est centrée sur la
position des cônes d'ombre et de pénombre à l'instant du maximum.

Cette éclipse a lieu le même jour que le passage de la Lune à son périgée, le diamètre apparent de la Lune est donc important (33,52'). L'éclipse a lieu après le passage de la Lune par son nœud ascendant, durant l’éclipse la Lune se trouve dans la constellation du Cancer. Voici la suite des événements relatifs à la Lune sur cette courte période de temps :

  • le 20/01/2019 à 22h 48m 22s UTC : la Lune passe par le nœud ascendant de son orbite, longitude moyenne : +116° 47,1'.
  • le 21/01/2019 à 01h 06m 19s UTC : la Lune entre dans la constellation du Cancer.
  • le 21/01/2019 à 05h 12m 15s UTC : maximum de l’éclipse totale.
  • le 21/01/2019 à 05h 16m 05s UTC : Pleine Lune.
  • le 21/01/2019 à 19h 59m 30s UTC : la Lune au périgée (distance minimale à la Terre) d = 357 342,247 km, diamètre apparent : 33,52' longitude moyenne : 130,1826°.

On remarque que l’instant du maximum de l’éclipse est très proche de l’instant de la pleine Lune, mais assez loin de l’instant du passage de la Lune par son nœud ascendant, cela explique que la trajectoire de la Lune soit relativement éloignée du centre du cône d’ombre de la Terre. Par contre, les diamètres des cônes d’ombre et de pénombre de la Terre au niveau de l’orbite de la Lune sont importants, car deux phénomènes s'ajoutent, la Lune à son périgée et la Terre est proche de son passage à son périhélie qui a eu lieu le 3 janvier 2019.

Source : I.M.C.C.E.